//À quoi sert le français aujourd’hui ?

À quoi sert le français aujourd’hui ?

C’est la question que nous avons posée à des francophiles et apprenants du français.

Pour cette édition, c’est Yana qui a répondu à nos questions. 

Présentez-vous rapidement : nom, âge, études, profession…

Je m’appelle Yana, j’ai 20 ans et je suis étudiante en architecture à l’ENSAT, à Toulouse. Mon projet d’avenir est de réussir mes études. 

À quoi sert le français aujourd’hui ?

Cela dépend mais je crois que le français est très important aujourd’hui en Europe car de plus en plus de personnes parlent le français en Europe et dans le monde entier. 

Comment et pourquoi avez-vous appris le français ?

J’ai commence à apprendre le français au collège en Bulgarie, à Blagoevgrad. J’ai choisi le français parce que ma famille ne parle pas français et je voulais apprendre une langue différente de celle de mes proches.  

Où avez-vous appris le français ?

Au collège ainsi qu’au lycée à Blagoevgrad et à l’Institut Français de Bulgarie où j’ai passé le DALF C1.

Quel est le meilleur souvenir de votre apprentissage ?

Mon meilleur souvenir était à Sofia à l’Institut Français quand j’ai commencé les cours pour le niveau C1 parce que j’y ai fait la connaissance d’autre bulgares qui comme moi apprenaient le français. J’ai beaucoup aimé les cours qui étaient plus intensifs.    

Avez-vous une astuce à partager qui vous a beaucoup aidé pour apprendre le français ?

À mon avis, la meilleure façon d’apprendre le français est d’aller en France afin d’être vraiment dans l’ambiance et avec des français. 

Que vous a permis/Que vous permet le français ?

Le français m’a donné beaucoup de possibilités d’aller dans différents pays, d’explorer et aussi d’apprendre de plus en plus de langues. 

Qu’est-ce qui a été le plus dur pour toi, une fois arrivée en France ?

Le plus dur pour moi a été l’accent du Sud car je suis arrivée à Toulouse. J’ai passé quelques mois en France et ça marche de plus en plus pour moi. 

Pourquoi as-tu décidé de partir en France faire tes études?  Qui t’a renseignée avant de partir étudier en France?     

Je voulais avoir plus d’opportunités pour mon avenir pour élargir mes futures possibilités. Afin de me renseigner avant de partir en France, j’ai discuté avec les professeurs de l’Institut Français de Bulgarie et j’ai pris contact avec la responsable des admissions en France. J’ai ensuite dû me rendre sur Parcoursup.   

You liked it ? Share it!